Une histoire de pomme

Il était une fois un mythe ….

La légende raconte que Newton assis sous un pommier, a une soudaine révélation en voyant une pomme tomber de l’arbre. Tiens donc, pourquoi la pomme tombe vers le sol ? Pourquoi ne s’envole t elle ?  Drôle de question ! Et le voici, qui établit la loi de la gravité : si la pomme tombe c’est qu’elle est attirée vers le bas par une force. Il établira la loi de la gravité et rentre dans l’Histoire

Pourquoi parler de Newton ? Parce que ce mythe a de fortes conséquences sur la façon dont plusieurs personnes pensent la créativité et l’innovation en entreprise ou chez les entrepreneurs ..(créativité et innovation, deux concepts différents, Article prochainement sur le sujet)

C’est l’histoire d’une personne assise sous un arbre

Et si pour quelques secondes, cette histoire se passait chez nous.

Donc une personne est assise sous un arbre, elle voit une pomme tomber et boum, elle invente la loi de la gravité ?

Cela parait absurde ..

Quel rapport avec l’innovation en entreprise, me direz vous ?

Souvent, on pense que si l’on réunit un groupe de personnes et qu’on leur demande de réfléchir à un sujet de manière collective, une bonne idée tombera du ciel, sur la tête, et par conséquent, ils seront soudainement inspirés et pourront aboutir à une innovation capitale, qui changera la donne de manière significative et qui modifiera le cours de l’histoire de l’entreprise.

On pense que si l’on emploie des méthodes américaines prononcées à la française : « Design thinking, lean/agile et pain points » la technique va avoir un impact sur le fond à savoir la transformation d’une entreprise/ transformation d’une idée en business pérenne.

Or ces méthodes ne sont que des outils et non pas des générateurs d’innovation.

On se doit par conséquent de distinguer deux concepts bien différents :

  • La Foire à idée qui (maybe) peut aboutir à de la créativité
  • et l’Innovation

L’innovation c’est la conséquence d’un processus, d’une recherche et d’une maitrise

Newton n’est pas une personne quelconque assise sous un arbre. C’est une personne qui MAITRISE les mathématiques, la physique, l’astronomie. D’ailleurs il avait inventé un téléscope avant de formuler la loi de la GRAVITE (rien que ça !)

Il travaille depuis un certain temps sur ce sujet, creuse, recherche, explore, est intensément à la recherche d’une solution. La pomme qui tombe c’est le déclencheur final d’une longue réflexion. Il combine plusieurs disciplines et porte un regard nouveau sur une problématique ancienne.

J’insiste particulièrement sur le mot MAITRISE : Maitriser c’est connaître l’état de l’art de son sujet. Connaître les fondamentaux certes, mais être au fait de ce qui existe ailleurs dans le monde, être en formation permanente sur ce sujet.

Les conséquences de ce mythe en entreprise ou dans l’entrepreneuriat :

Ceci a plusieurs conséquences : cela crée de la frustration

    • chez les personnes engagées dans le processus qui ont généré des idées, qui sont convaincues que ce sont d’excellentes idées mais malheureusement elles ne peuvent pas aboutir à des projets concrets validés par la direction, car en vérité ce sont pas vraiment des bonnes idées (Un article bientôt sur : qu’est ce qu’une bonne idée)
    • chez les décideurs car ils engagent des moyens qui n’aboutissent pas à la création d’une innovation transformative qui crée de l’impact et transforme fondamentalement l’entreprise.

L’innovation n’est pas le fruit du HASARD ! L’innovation ce n’est pas un moment d’EUREKA, de découverte d’une vérité par le pur fruit du hasard.

L’innovation est un process, l’innovation est le fruit d’un design

L’innovation est le fruit d’un processus long. C’est le fruit d’un design bien particulier, bien pensé (DESIGN = CONCEPTION)

Pour innover, on doit penser et créer les conditions préalables à l’innovation.

Or penser ces conditions de préparation de l’innovation représente un travail en profondeur, que l’on retrouve très rarement. Et c’est justement ce que je trouve de plus passionnant : penser des méthodologies qui répondent à nos besoins, dans nos contextes locaux. Les questions deviennent alors

    • Au final qu’est qu’une innovation ? Quelle différence entre innovation ? idée ? créativité ? ingéniosité ? 
    • Innover pourquoi ? Comment designer le process qui permettra d’obtenir le type d’innovation que vous recherchez ?
    • Quelles sont les différentes façons d’innover ?
    • Qui sont ces personnes qui innovent ou peuvent innover ? quelles sont les conditions locales à créer pour générer cette innovation ? quelle combinaison de talents pour innover ?
    • L’innovation prend du temps : quel temps vous donnez vous pour innover ?
    • Comment réveiller le talent créatif de tout un chacun ? Comment transformer le talent créatif, l’ingéniosité en projets pérennes ? Comment canaliser les énergies libérées pour créer un vrai impact ?

Tout le monde peut participer au process d’innovation

Tout le monde ne peut pas devenir entrepreneur ou innovateur mais sous certaines conditions et dans certains dispositifs bien cadrés tout le monde peut participer à l’innovation. 

Alors oui, on peut innover bien évidemment en entreprise ou en tant qu’entrepreneur. On peut même opérer des changements extrêmement profonds, intéressants, à fort impacts qui changent profondément la donne

A contre courant : notre conférence sur l’innovation, l’entrepreneuriat et la Change : COMING SOON

Qu’en pensez vous ?

Vous voulez en savoir plus ? Echanger sur le sujet ?

2020-03-03T14:29:36+01:00