Startup Culture avec Abdelhamid Chakiri: Guide de survie des startups

//Startup Culture avec Abdelhamid Chakiri: Guide de survie des startups

Startup Culture avec Abdelhamid Chakiri: Guide de survie des startups

Startup Culture : le guide de survie des startups

Abdelhamid Chakiri le fondateur de la startup de recrutement ShoreIn était notre invité en Juillet. Il a partagé avec nous un document startup qui l’inspire et le motive, le guide de survie des startups de Paul Graham, extrait de son livre « Startups in 13 sentences ». Nous partageons donc avec tous le document favori de Abdelhamid, 

Nous avons traduit pour vous les 13 règles du guide de survie des startups



  • Choisissez les bons co-fondateurs. Ce qui tue la plupart des start-up sont les startups eux-mêmes. Tout commence par trouver un mauvais co-fondateur. Ce dernier peut être une très bonne personne mais pas faite pour l’entreprenariat pour des raisons qui ne sont pas mauvais par eux-mêmes. Voilà pourquoi il est difficile d’évaluer dans le début qui sera un bon co-fondateur (Votre meilleur ami n’est pas toujours le bon cofondateur).

 

  • Lancez rapide : Si les utilisateurs ne peuvent pas utiliser votre produit ou service, votre Startup est inutile pour eux ainsi que toutes les modifications/amélioration que vous « croyez apporter » à votre service ou produit. Lancez rapidement et collecter les feedbacks pour avancer.

 

  • Laissez votre idée évoluer : Beaucoup de startups réussies ont fondamentalement changé leurs idées de départ, Paypal a commencé à penser qu’ils seraient transférer de l’argent entre Palm Pilots. Quelqu’un se rappelle des Palm Pilots? Exactement. Pourtant Paypal est resté ouvert à la possibilité de tout changer, sinon nous n’aurions jamais entendu parler d’eux.

 

  • Mieux vaut avoir quelques utilisateurs heureux, que beaucoup peu passionnés par votre produit : Si vous demandez aux gens s’ils aiment votre démarrage, ils vont très probablement dire oui par gentillesse ou par émerveillement. Mais cela ne signifie rien pour vous tant qu’ils n’ont pas investi leurs temps et argent dans votre produit/service. Tous ceux qui disent adorer votre idée ne vont pas l’acheter, autant vous concentrez sur l’acquisition réelle et la satisfaction de quelques clients.

 

  • Concentrez-vous sur vos clients : Au début, vous pouvez vous permettre de parler avec vos clients sur le téléphone ou en personne. Pourquoi pas? Ils sont les premières personnes qui ont trouvé votre produit utile. Ils sont comme les investisseurs, avec leur argent et leur temps. Apprenez d’eux, et donnez les le meilleur de vous-même, ils vous feront de la publicité gratuite par la suite.

 

  • Mesurez vos réalisations : À moins que vous ayez une forte capacité à grandir, vous n’êtes pas une start-up. La croissance, cependant, est souvent trompeuse si vous mesurez les mauvaises KPI. Calculez ce que cela signifie exactement pour vous de grandir.

 

  • Dépensez peu : Oubliez les grands budgets marketing, et les superbes soirées de lancement. Peu importe combien d’argent vous avez, vous êtes toujours plus près de l’échec que vous ne le pensez. Donc, dépensez peu. l’argent de vos investisseurs et l’argent que vous n’avez pas.

 

  • « Get Ramen profitables » : est une expression utilisée par Paul pour indiquer qu’une startup même si elle a peu de rentrée d’argent (juste assez pour couvrir les charges), cela signifie que des clients apprécient votre produit et qu’ils sont prêt à vous payer pour cela. Si des gens que vous ne connaissez pas paient pour votre produit, c’est bon signe. Maintenant, il faut obtenir plus de clients pour vivre.

 

  • Évitez les distractions : La start-up existe pour servir ses utilisateurs /clients. Le financement est une distraction. Les photoshoots pour les magazines sont une distraction. Ceux-ci peuvent être des distractions utiles bien sûr, mais s’ils prennent plus de temps et d’attention que les clients. Ils peuvent être utiles mais parfois mortels si vous y passez trop de temps et oubliez de vous focalisez sur l’essentiel, vos clients.

 

  • Ne vous démoralisez pas : Dans une Startup vous devez vous attendre à tous. Les clients vont essayer de ne pas payer. Les partenaires partiront. Les investisseurs vous laisseront tomber. Les employés quitteront. Que pouvez-vous faire? Vous devez continuer à travailler dur et ne pas se démoraliser : Garder en tête que vous êtes là pour cerner le besoin de vos clients.

 

  • Ne pas abandonner : Par définition une startup doit grandir, et pour cela, le moyen le plus sûr est de continuer à travailler dur, et si vous ne pouvez pas, continuez quand même, pivotez, améliorer votre idée, parler avec vos clients… Mais n’abandonnez jamais.

 

 

By | 2017-12-03T17:49:00+00:00 septembre 8th, 2016|Non classé|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment