PITCH LAB : LA STARTUP DU MOIS DE SEPTEMBRE : SHEAPLY

//PITCH LAB : LA STARTUP DU MOIS DE SEPTEMBRE : SHEAPLY

PITCH LAB : LA STARTUP DU MOIS DE SEPTEMBRE : SHEAPLY

Sheaply est la start-up du mois au PitchLab, félicitations !

Cette startup marocaine innovante a été fondée par Hicham ZARROUKY et Yassine ZYAD, deux jeunes entrepreneurs motivés

On profite de l’occasion de cette réussite au PitchLab pour leur poser quelques questions.

10347171_789889197734921_4051805703815655653_n

  • Pouvez-vous nous expliquer le concept ?

Sheaply est un site web qui va permettre aux marocains de résoudre les deux problèmes suivants :

  • Le premier problème est la difficulté d’acheter en ligne sur des sites étrangers des produits n’existant pas au Maroc et se les faire livrer ;
  • Le deuxième problème est de pouvoir expédier un colis depuis le Maroc vers une destination dans le Monde rapidement et sans se ruiner.

Pour adresser ces deux problèmes, Sheaply est tout simplement parti du constat qu’il y a des milliers/millions de voyageurs chaque jour, et que donc dans le cadre de leur voyage ils pourraient selon le besoin soit acheter l’article désiré et le ramener soit remettre un colis à son destinataire. Donc finalement Sheaply est un site qui met en relation les voyageurs avec les personnes souhaitant acheter de l’étranger ou expédier un colis.

  • Quel est votre public cible ?

Notre cible est d’un côté les jeunes cadres dynamiques marocains vivant en France avec une attache au Maroc et effectuant donc des allers retours entre les deux pays.

De l’autre côté, nous ciblons toutes les personnes à l’affût des bonnes affaires dans le secteur du E-commerce et aguerries aux nouvelles technologies de l’information.

  • Quel marché visez vous ?

Nous visons dans un premier temps le marché constitué par l’axe d’échange Maroc-France.

  • L’économie collaborative pour vous c’est quoi ?

L’économie actuelle nous a habitués à voir des échanges entre une entreprise et une autre (B2B), ou entre NOUS  et des entreprises. Or, nous traversons une période clé ponctuée par une crise économique qui a eu pour conséquence de changer les habitudes d’achat des consommateurs. Pourquoi ne pas changer la donne en adoptant les échanges entre particuliers, en reléguant au second plan la nécessité d’être propriétaire d’un bien si mon voisin peut me permettre son utilisation?

Partager devient une nouvelle forme d’achat et ceci est facilité par l’essor des réseaux sociaux qui ont permis la création de communautés fortes, audibles et dignes de confiance.

  • Quels sont les enjeux majeurs auxquels vous êtes confrontés ?

Le premier est de changer les habitudes des consommateurs qui sont habitués à traiter avec des entreprises et non pas avec des particuliers, leur faire donc comprendre l’intérêt, la fiabilité et la puissance de l’économie collaborative « globalisée ».

Le deuxième enjeu est d’être un pionnier de l’économie collaborative au Maroc et de faire bénéficier ce savoir-faire aux autres acteurs.

  • Quelles sont vos perspectives de développement ?

      A court terme nous nous concentrons sur l’axe Maroc-France et nous souhaitons étendre ce modèle à l’Afrique du Nord et l’Europe de l’Ouest.

  • Qu’attendez vous de la communauté du New Work Lab ?

Les différents échanges entre les entrepreneurs du New Work Lab permettront à tous d’avancer plus vite que si l’on agit seul de son côté. Nous avons tous quelque chose à apporter à l’autre, et l’on retrouve donc bien l’esprit de l’économie collaborative au NWL !!

 

Merci beaucoup Yassine et Bravo !

By | 2017-12-03T17:49:09+00:00 novembre 10th, 2014|Non classé|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment